Attention à la berce qui brûle

Le berce du Caucase est une géante. Elle peut atteindre cinq mètres de haut et porter des feuilles larges de trois mètres. On peut donc comprendre pourquoi des jardiniers sont sous le charme de ce végétal à la silhouette de sculpture. Mais la berce figure sur la liste rouge des plantes dangereuses pour la biodiversité. Bien vite, grâce à l’abondance de ses graines, la plante est capable de couvrir un large territoire, bouleversant son équilibre naturel.

De plus, cette plante blesse. Prudence lors du nettoyage des parterres. Quand la peau transpire, il suffit de frôler le feuillage pour être gravement brûlé. La plante contient une substance qui rend la peau photosensible: les rayons ultraviolets du soleil provoquent alors de larges cloques. Comme le contact avec la plante est indolore et comme les cloques n’apparaissent pas immédiatement, un jardinier peut poursuivre son travail durant un long moment à proximité de la berce et amplifier ses brûlures.