La différence entre les bulbes annuels, les bulbes pluriannuels et les bulbes qui se naturalisent

Un bulbe à fleur refleurit l’année suivante et l’autre pas. Et certains bulbes passent de 10 à 100 ! Qu’en est-il des différentes variétés de bulbes ? En résumé, vous pouvez subdiviser les bulbes à fleurs en trois variétés : les annuels, les pluriannuels et ceux qui se naturalisent.

Bulbes à fleurs annuelles
Le premier groupe au sein des variétés de bulbes de fleurs est celui des annuels. Ces bulbes fleurissent la première année sous leur plus beau jour. Ils sont connus pour leurs couleurs vives et sont donc utilisés pour créer un effet de couleur massif. De nombreux bulbes à fleurs annuels reviennent l’année suivante, mais alors avec beaucoup moins de fleurs. Au fil du temps, ils ne fleurissent plus du tout. Les crocus (Crocus), les tulipes (Tulipa), les muscaris (Muscari) et les grandes jonquilles (Narcissus) sont des exemples de bulbes à fleurs annuels.


Bulbes à fleurs pluriannuels
La deuxième variété de bulbes à fleurs est celle des pluriannuels. Ce sont des bulbes qui fleurissent plusieurs années d’affilée. Il suffit de planter ces bulbes une seule fois. Après la floraison, les bulbes restent en terre pour que le feuillage (tige et feuilles) puisse mourir tranquillement pendant que les bulbes sous terre se préparent à la saison de croissance suivante. Les bulbes pluriannuels suivent donc le même cycle de croissance que les plantes vivaces. Les anémones de Grèce (Anemone blanda), les Gloire des neiges (Chionodoxa), les jacinthes des bois (Hyacinthoides) et les puschkinias (Puschkinia) sont des exemples de bulbes de fleurs pluriannuels.

Bulbes à fleurs qui se naturalisent
La troisième variété de bulbes à fleurs est celle des bulbes qui se naturalisent. Ceux-ci ressemblent aux bulbes à fleurs pluriannuels, mais ont tout juste un peu plus à offrir. Il vous suffit, comme pour les bulbes à fleurs pluriannuels, de les planter une fois. Ils restent aussi, après la floraison, en terre et reviennent également année après année. Mais, en bonus, ils s’étendent également plus loin. Un groupe de 10 bulbes qui se naturalisent peut donc se transformer en un groupe de 100 bulbes. Les variétés de bulbes qui se naturalisent sont par exemple les Perce-neige (Galanthus), les jonquilles (Narcissus), les scilles de Sibérie (Scilla) et les nivéoles de printemps (Leucojum vernum).


www.ibulb.org