L’indispensable brouette

Avec ce qu’il faut transporter dans un jardin, une brouette est toujours d’une grande utilité. Le choix du modèle dépend évidemment des travaux que vous effectuez en temps normal et de l’intensité de l’usage que vous en faites. Le marché propose une large palette de brouettes, allant d’exemplaires en acier soudé d’une utilité à toute épreuve à des modèles légers et repliables, en passant par la brouette dont le porte-charge est très profond.

Avant d’acheter une nouvelle brouette, il faut bien peser le pour et le contre. A quels travaux la nouvelle brouette doit-elle servir? Uniquement pour des travaux de jardinage ou éventuellement aussi pour de travaux de terrassement destinés à aménager un nouveau chemin d’entrée et qui nécessiteront le transport de pavés ou de béton? Dans ce dernier cas, il vous faudra une brouette particulièrement robuste et résistante, plus chère, de type brouette de chantier. Dans ce segment, il y a les brouettes de la marque Altrad Vabor, dont la caisse est en acier peint ou galvanisé et le châssis en acier soudé. D’une robustesse légendaire, ces brouettes se singularisent par une répartition optimale du poids et une stabilité remarquable, deux qualités qui viennent bien à propos pour les corvées lourdes et les travaux sur chantier.

Loisirs & jardinage
Si la brouette doit plutôt servir à des travaux de jardinage classiques ainsi qu’au transport occasionnel de pierres, une brouette de catégorie loisirs & jardinage devrait suffire. Le porte-charge n’est pas soudé sur le châssis, mais boulonné. Vabor propose des exemplaires avec un bac en acier galvanisé ou en matière synthétique, à savoir du polypropylène ou du polyéthylène. Pour le transport d’un chargement de pierres, l’acier convient mieux, surtout si les pierres sont maniées avec une certaine brusquerie. A l’inverse, la matière plastique est plus légère et meilleur marché que l’acier.

Mesure XXL
A côté des brouettes de chantier et celles de jardinage, les brouettes agricoles représentent une catégorie en soi et dont la caractéristique principale est la grande contenance du bac ou de la caisse. Ce type de brouette est idéal pour ceux qui ont un ou des chevaux, mais elle devrait intéresser également ceux qui ont à entretenir un grand jardin. Dans le cas où il faut faire de nombreux allers et retours, le fait de disposer d’une contenance de 170 litres par exemple allègera grandement le travail, par exemple pour transporter les tas de feuilles mortes en automne. Au critère du volume à transporter doit bien entendu s’ajouter celui de la légèreté de l’outil. Si la plupart des brouettes agricoles ont actuellement un bac en matière synthétique robuste, il en existe aussi en acier zingué, très résistants aux matières acides.

Lire la suite de l’article dans le numéro de juillet.