Marcher au sec

Pour rejoindre la cabane, le compost ou le poulailler en traversant le gazon, un petit sentier nous évitera de mouiller nos chaussures dans l’herbe scintillante de rosée. Le moyen le plus simple de circuler avec les pieds au sec consiste à placer des pierres plates dans la pelouse. Des piquets sont tout d’abord enfoncés tous les soixante-cinq centimètres. C’est la longueur du pas normal d’une personne adulte. À hauteur de chaque piquet, une pierre est disposée en fonction de sa forme pour obtenir, pas après pas, un ensemble harmonieux. Lorsque chaque pierre a reçu son emplacement définitif, on creuse alors à la pelle un trou correspondant à sa forme. Il ne sera pas nécessaire de placer une couche de sable stabilisé en guise de fondation. Vu le poids de la pierre et sa surface, son maintien est assuré.