Mieux diviser les vivaces

Quatre ou cinq ans après leur plantation, beaucoup de plantes vivaces se sont développées en périphérie et présentent un cœur dégarni. Il faut donc les rajeunir en les divisant. En coupant les mottes avec la bêche, on abîme fortement les racines. Voici comment je procède : je déterre la touffe en veillant à prélever une large motte bien pourvue de racines. Avec deux fourches plantées dos à dos et écartées progressivement, je divise ensuite la motte. De cette manière, les racines subissent peu de dommages. Avant de replanter, j’ameublis la zone de parterre à la fourche-bêche et j’incorpore superficiellement quelques seaux de compost.