Un automne mémorable pour les oiseaux rares !

Cela n’arrive pas tous les jours : ce 24 octobre, des bagueurs ont capturé à Ingooigem (Flandre Occidentale) un Pouillot de Temminck, une espèce d’oiseau qui n’avait encore jamais été observée en Belgique. Cet insectivore niche dans l’extrême Est de la Russie, au Japon et dans le Nord-Est de la Chine.

Cette découverte n’est pas un événement isolé. En effet, l’automne 2016 restera dans les annales ornithologiques comme une saison exceptionnelle pour les oiseaux rares venus de l’Est. Les conditions météorologiques ont envoyé en Europe occidentale de nombreux passereaux sibériens qui, normalement, migrent alors vers l’Asie.
Accenteur montanelle, Bruant à calotte blanche, Bruants nains, Pouillot de Schwarz… les ornithologues sont vissés à leur jumelles.

Jean-Yves Paquet, directeur du département études de Natagora : « Pour les amateurs, c’est le moment d’être particulièrement attentifs et de garder ses jumelles sous la main. Il y a de très belles observations à faire. Le grand public apercevra peut-être d’autres espèces plus spectaculaires, comme le beau jaseur boréal également présent cette année. »

Plus d’infos sur cette migration exceptionnelle sur le blog d’Aves.