10 anecdotes sur les tulipes

Si vous voulez avoir de belles tulipes dans votre jardin au printemps, vous n’avez plus beaucoup de temps pour planter les bulbes. Dépêchez-vous avant que les premières gelées viennent contrecarrer vos plans !

1. Dans le monde
Les Pays-Bas sont l’épicentre de la culture des tulipes. Ce petit pays exporte chaque année près de 2,5 milliards de bulbes de tulipes. Les Pays-Bas sont les leaders de ce domaine en raison de leur sol, absolument parfait pour la culture des bulbes. Ce qui permet aux gens du monde entier de profiter de ces magnifiques fleurs colorées annonciatrices du printemps.

2. Variétés
Les 2,5 milliards de bulbes de tulipes exportés par les Pays-Bas comprennent 8.000 variétés différentes. Les 23 variétés principales représentent 40% de la production de tulipes et sont vendues dans les jardineries ou utilisées pour la production de fleurs. La tulipe jaune ‘Strong Gold’ est de loin la plus populaire. La tulipe rouge et blanche ‘Leen van der Mark’ arrive en deuxième position.

3. La folie des tulipes
C’est au début du dix-septième que la ‘fièvre des tulipes’ s’est déclarée. Les bulbes de tulipes ont pris énormément de valeur en peu de temps. Ils étaient vendus sur papier pour des sommes énormes, alors que souvent, le bulbe était encore dans le sol au moment de la transaction. À cette époque, un seul bulbe de tulipe valait autant qu’une maison au bord d’un canal à Amsterdam.

4. Couleurs
Il existe des tulipes dans presque toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Jaune, vert, rouge, orange, violet, rose et multicolore. Seules les tulipes bleues et noires n’existent pas. Certaines variétés s’approchent du noir, mais ont en réalité une teinte violet foncé. C’est la tulipe ´Queen of Night´ qui se rapproche le plus du noir, sans être noire.

5. Groupes
Saviez-vous que les tulipes sont divisées en 15 groupes ? Cette subdivision facilite les recherches dans l’immense assortiment des tulipes. Elles sont regroupées en fonction du moment de floraison et de la forme de la fleur. Il existe par exemple des tulipes simples, doubles, frangées, à fleurs de lis, botaniques et des tulipes perroquets, ainsi que des tulipes à floraison précoce ou tardive.

6. Fièvre printanière
Les tulipes sont l’incarnation du printemps. Après l’obscurité et le froid des mois d’hiver, cette fleur apporte une touche de gaité ô combien attendue dans les rues et les jardins. Leurs couleurs scintillantes et leurs boutons ouverts font naître un sourire sur tous les visages. La floraison commence en mars. Qui dit tulipes, dit printemps !

7. Ennoblissement
Malgré le grand choix de tulipes, on en crée encore beaucoup de nouvelles variétés, en croisant des tulipes aux caractéristiques de qualité pour obtenir de nouveaux cultivars. Il se peut qu’on découvre encore une nouvelle couleur ou forme, peut-être la tant convoitée tulipe noire… Saviez-vous qu’il faut 20 ans avant de voir en vente une nouvelle tulipe en jardinerie ?

8. Des mois de plaisir
Si vous vous y prenez bien, vous pourrez profiter de vos tulipes de début mars à fin mai. Pour cela, il faut planter des tulipes avec des périodes de floraison différentes. Vous pouvez également les planter en couches, c’est ce qu’on appelle la plantation en lasagne. Lorsque toutes les tulipes ont fleuri fin mai, les plantes vivaces et les annuelles de parterre prennent le relais.

9. Botanique
Saviez-vous qu’il existe des espèces qui fleurissent chaque année et se multiplient ? Ce sont les tulipes botaniques. On les appelle aussi ‘tulipes naines’ car elles restent petites et fines par rapport aux autres tulipes. Ce sont de véritables précurseurs car la plupart des tulipes botaniques fleurissent plus tôt que les autres. Les tulipes botaniques les plus connues sont la sylvestris, la tarda et la turkestanica.

10. Pots
Vous avez un balcon ou une terrasse ? Alors vous pouvez aussi profiter des tulipes. Elles conviennent en effet sans problème à la plantation en pot. Il est important que le pot soit suffisamment grand : minimum six fois plus haut que le bulbe.
Ainsi, il y a au-dessus et en-dessous du bulbe une couche de terre équivalent à trois fois sa taille. Veillez aussi à ce qu’il y ait un trou au fond du pot pour évacuer l’excédent d’eau.

 

Envie d’en savoir plus sur les bulbes de fleur ? Surfez sur www.bloembol.org.

%d blogueurs aiment cette page :