10 travaux de jardinage en février

Nouvelle année, nouveau départ. Le planning de récolte et de jardinage est prêt, les outils sont graissés. Prêts pour une nouvelle saison de succès au jardin/potager, riche en floraisons et en récoltes. Nous commençons avec 10 travaux de jardinage amusants pour le mois de février !

🌼 Au début du mois, visiter l’arboretum de Kalmthout pour admirer la floraison des magnifiques hamamélis. Au sein de cette collection de référence en Europe, se laisser séduire par une variété à accueillir au jardin. Dans le nouveau numéro de Jardins et Loisirs, vous trouverez un article détaillé sur le magnifique arboretum.

🌼 Au chaud, semer la cobée (Cobaea scandens). Cette plante grimpante cultivée en tant qu’annuelle formera des tiges de plusieurs mètres de long portant des fleurs en clochettes à l’allure exotique.

🌼 La température est-elle descendue en dessous de zéro ces derniers jours ? Faites alors le tour de votre jardin et contrôlez les arbres et les arbustes fraîchement plantés. Ceux-ci peuvent être poussés vers le haut à cause du gel et doivent par conséquence être enfoncés à nouveau.

🌼 Ne taillez pas trop tôt en saison! Pour les espèces sensibles, il faut attendre le mois d’avril. En février, on peut éventuellement tailler des espèces rustiques à feuillage persistant.

🌼 Si elles ne sont pas encore présentes dans la cabane du jardin, achetez deux fourches-bêches. C’est avec ces outils que l’on effectue les meilleures divisions de touffes de vivaces. On enfonce les fourches dos à dos dans la motte de racines retirée du sol. On écarte les fers en tirant sur les manches. Les plantes sont séparées sans abîmer les racines, contrairement à la coupe avec le tranchant d’une bêche.

🌼 Des pissenlits se développent au potager ou dans les parterres ? Ils peuvent être coiffés par les cloches en plastique que l’on emploie pour les endives. Privées de lumière, les feuilles vont blanchir, perdre leur amertume et devenir plus tendres pour agrémenter une salade

🌼 Dans une couche bien abritée, semer les premiers poireaux d’été. Si la température du sol est de 10 °C minimum, la germination se produit en 15 jours. La croissance est lente, mais les poireaux pourront être repiqués en avril. Première récolte en juin.

🌼 Pour les premiers semis dans la chaleur de la maison, le manque de lumière est la première cause d’échec. Les plantules filent. La solution : s’équiper d’une rampe d’éclairage LED et d’un programmateur, réglé pour offrir 14 heures de clarté

🌼 Arrosez régulièrement le sol de la serre. Il ne peut dessécher sous peine de perdre sa vie biologique. Il a neigé ? Magnifique ! De grosses boules de neige peuvent être déposées dans la serre pour une douce percolation de l’eau lors de la fonte.

🌼 Durant cette saison sombre, les plantes d’intérieur n’ont souvent pas assez de lumière, surtout lorsqu’elles se trouvent quelque part un peu oubliées dans une chambre d’amis. Il vaut mieux les placer sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée jusqu’au mois de mars. Ne les cachez certainement pas derrière des rideaux lorsque du gel nocturne est annoncé et lorsque vous ne possédez pas encore de double vitrage.

Profitez de votre jardin !

Vous trouverez d’autres travaux de jardinage et conseils pour le mois de février dans le nouveau numéro de Jardins et Loisirs.

%d blogueurs aiment cette page :