3 belles endormies

Rien à voir dans le jardin en hiver ? Ce n’est pas l’avis de ce trio : le cornouiller (Cornus), la viorne (Viburnum) et l’andromède campanulée (Enkianthus). Ces trois belles endormies sont des arbustes ornementaux impatients de se réveiller à la fin de l’hiver et d’offrir pendant des mois un spectacle magnifique.

Spectacle

En hiver et au début du printemps, le cornouiller, la viorne et l’andromède campanulée trépignent d’impatience de pouvoir s’ouvrir au monde. Avant ce réveil, ils offrent un spectacle de tiges colorées et de magnifiques lignes qui ressortent encore mieux sur fond de givre ou de neige. Une fois réveillés, la fête commence : superbes fleurs au printemps, baies en été et décoloration phénoménale des feuilles en automne. De la beauté toute l’année, que les plantes soient endormies ou qu’elles pétillent de vie…

  • En fonction de la variété, le cornouiller est pourvu de tiges colorées décoratives et fleurit si abondamment qu’on ne voit plus la plante, ou bien fleurit directement sur le bois nu.
  • La viorne reste verte en hiver et met de la couleur dans le jardin grâce à ses petits boutons compacts blancs ou roses qui se voient déjà et s’ouvrent plus tard en demi-lunes. Après la floraison se forment des baies foncées décoratives, puis la plante replonge dans le sommeil.
  • L’andromède campanulée a de belles tiges droites qui portent au printemps, sous les feuilles vertes, de magnifiques grappes de fleurs en forme de clochettes se transformant plus tard en cosses décoratives.

>> maplantemonbonheur.fr