Semer le concombre au potager

Les Romains étaient déjà fous du concombre croquant, qu’ils cultivaient dans de grands bacs placés sur un dispositif roulant, ce qui permettait de les faire tourner en suivant le soleil. Le soir, ces chariots étaient remisés à l’intérieur pour passer la nuit à l’abri. Souhaitez-vous également cultiver des concombres au jardin potager ? Lisez nos conseils ici !

Conseils pour les semis de concombre

Le concombre peut être semé de la mi-avril à la mi-mai. Déposez deux graines par pot dans du terreau pour semis, et placez-les dans la serre, à une température minimum de 20 °C. Conservez ensuite la plante la plus robuste de chaque pot, repiquez en pleine terre après les dernières gelées. Utilisez pour cela une terre de jardin bien enrichie en compost, et arrosez avec parcimonie.

Même si les concombres, tout comme les tomates, contiennent beaucoup d’eau, nous avons tendance à les arroser abondamment. C’est à éviter car, lorsque des légumes de ce type sont en permanence dans un environnement humide, ils sont rapidement attaqués par les moisissures et certaines parties des plantes pourrissent rapidement. La tige des concombres est fragile et il nous est arrivé plusieurs fois que celles-ci, surtout au contact du sol, pourrissent complètement, ce qui fait que toute la plante meurt. Si vous plantez vos concombres en serre, vous pourrez parfaitement contrôler ce problème en réglant l’arrosage vous-même.

Jardins & Loisirs : Souhaitez-vous semer du concombre au jardin potager ? Découvrez ici nous conseils.
Food photo created by timolina – www.freepik.com

Donnez un support à vos concombres…

Les concombres étant à l’origine des plantes grimpantes, le mieux est de les munir d’un tuteur, comme les tomates. Dans notre jardin, nous les laissons grimper sur des spirales pour tomates. Mais il faut les aider car des chutes se produisent régulièrement. Nous les attachons donc ici et là avec de la ficelle. Ainsi, le vent peut passer librement entre les plantes et tout sécher très vite après une averse.

…ou laissez-les pousser au sol

Vous pouvez aussi laisser vos concombres pousser au sol et s’étaler comme les potirons, mais vous risquez à nouveau des problèmes d’humidité. Une solution consiste à couvrir le sol de paille. Dans ce cas, n’en déposez pas autour des tiges, mais à une trentaine de centimètres. Une récolte régulière favorise l’arrivée de nouveaux fruits.

La récolte peut se faire de la mi-juillet à la fin de l’été. Récoltez les concombres au bon moment, quand ils sont encore d’un beau vert et pas trop grands, pour éviter qu’ils ne deviennent amers.

Concombres d’exception

Le concombre serpent est un légume grimpant idéal, qui donne des fruits très particuliers, d’un vert foncé. Sa peau porte des protubérances et de petits piquants. Si vous le laissez se développer, il se recourbe joliment. Ce sont des plantes très robustes qui vous offriront d’excellents concombres, frais et croquants, tout au long de la saison. Parfaits pour l’extérieur, en pleine terre.

Le concombre citron doit son nom à sa forme ronde et à sa couleur jaune clair. Ces plantes, un peu plus sensibles que les précédentes, préfèrent un endroit chaud. Nous les plantons chaque année sur le côté extérieur de la serre, au sud, avec une claie pour leur permettre de grimper. Les fruits ont la taille d’une balle de tennis, leur chair est raffinée, et ils sont parfaits à garnir, par exemple, d’une salade de crevettes.

Veuillez trouver plus d’astuces pour le potager dans Jardins & Loisirs. Commandez ici !

%d blogueurs aiment cette page :