À faire : semer des haricots verts dans le potager

Les haricots verts sont originaires de pays chauds en Amérique du Sud. Ils sont faciles à cultiver et donnent beaucoup de fruits. Une vedette au potager et une bénédiction dans la cuisine ! Le chef Dominique Vreven vous donne ses meilleurs conseils pour les haricots verts au jardin.

Bon à savoir

Les haricots verts sont des gousses immatures du haricot commun. Si on ne les cueille pas, ils épaississent et ils sèchent tandis que leurs graines (les haricots) gonflent. Ces petites bombes d’amidon ne sont alors plus consommables qu’après une longue cuisson. Les haricots sont des légumes au goût agréable et prononcé car quand ils sont frais, ils contiennent beaucoup de sucres et d’arômes de champignons et de fleurs.

Semer des haricots verts : comment démarrer ?

Période de semis : Semez au plus tôt mi-mai et au plus tard fin juillet pour une bonne récolte. Vous pouvez aussi les précultiver en serre à partir de mi-avril pour les repiquer à l’extérieur début juin.

Distance entre les plants et les lignes : Veillez à ne pas semer les plantes trop proches les unes des autres. Il doit y avoir une certaine distance entre elles pour que le vent puisse souffler facilement au milieu. Pour notre part, nous semons selon la méthode de mon grand-père : 3 haricots tous les 20 à 25 cm en fonction de la variété, avec minimum 50 cm entre les rangées.

Comme les haricots verts proviennent d’une plante grimpante sud-américaine, certaines variétés peuvent avoir tendance à pousser jusqu’à un demi-mètre de haut. C’est pourquoi il est recommandé de relever régulièrement les plantes pendant la croissance. Afin d’éviter que la partie supérieure de la plante s’aplatisse sur les parties inférieures, ce qui peut entraîner la formation de moisissure si les conditions sont humides. Certains jardiniers installent un treillis de 50 cm de haut à côté de leurs haricots.

Exposition : Les haricots verts aiment la chaleur et la sécheresse. Réservez un emplacement ensoleillé et aéré dans votre potager pour ces ‘exotiques’

Récolte : Récolter ces délices le matin et pouvoir les consommer à midi est un privilège exclusif du jardinier. La récolte se fait de mi-juillet à fin août, en fonction de la période de semis. Récoltez les haricots plusieurs fois par semaine pour éviter qu’ils deviennent trop gros et trop coriaces. La cueillette régulière stimule la formation de nouveaux haricots sur les plantes.

La plupart des jardiniers ont déjà remarqué pendant la cueillette des haricots des démangeaisons au niveau des avant-bras et l’apparition de points rouges. Un seul moyen d’éviter cette allergie de contact : porter des manches longues pendant la cueillette. Mais bon, c’est l’été… Qui a envie de porter des manches longues pendant la période la plus chaude de l’année ? Heureusement, au bout de quelques heures, ce phénomène disparaît aussi vite qu’il est venu.

Stockez les haricots verts dans la cave, dans un endroit frais et sombre ou mangez-les directement. Pas au frigo, car ils perdront rapidement leurs saveurs. Avez-vous une profusion de haricots ? Alors, utilisez votre congélateur, partagez-les avec vos amis ou mettez-les dans un pot à conserve avec de l’huile.

Variétés des haricots verts

Jusqu’à il y a quelques années, bon nombre de haricots verts avaient des fils coriaces qu’il fallait retirer un par un lors du nettoyage. Ce défaut a été contré par la sélection et la plupart des fournisseurs de semences en sont désormais débarrassées, ce qui fait que la majorité des haricots que l’on trouve aujourd’hui sons sans fils. Il se peut toutefois que ce désagrément perdure chez certaines variétés plus anciennes.

On trouve un grand assortiment de haricots nains chez les producteurs de semences. Les haricots verts, jaunes ou violets sont plus ou moins gros ou larges en fonction de la variété. Il en existe même des verts et jaunes tachetés de violet. Le choix ne manque pas.

Les haricots filet poussent très rapidement et abondamment, produisant des haricots longs et fins, à cueillir quotidiennement. Si on les laisse trop longtemps sur la plante, ils deviennent très vite coriaces et fibreux. On en trouve en jaune, vert et violet.

Les haricots nains rouges font partie de nos préférés. Ce sont des plantes robustes avec une récolte plus modeste. Les haricots ont une couleur éblouissante et restent agréables en bouche malgré leur volume plus épais. Ils ont un goût et une consistance sublimes. À conseiller !

Les haricots romano italiens sont des mini haricots fins jaunes, verts et violets, qu’on peut préparer en entier.

Dans la cuisine

Les haricots verts sont aussi un vrai succès dans la cuisine. Ils sont délicieux dans une salade fraîche avec du saumon fumé. Aimeriez-vous préparer cette délicieuse salade à la maison ? Découvrez la recette ici !

Jardins et Loisirs : Recette : une salade fraîche avec du saumon fumé et des haricots verts.
© Joris Luyten
Découvrez d’autres recettes avec des ingrédients frais du potager dans Jardins & Loisirs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :