6 conseils pour un jardin d’hiver respectueux des animaux

Avez-vous déjà pensé à créer une réserve d’oiseaux ? Ou aux petits zones de terre au jardin dans lesquelles vous intervenez le moins possible, pour augmenter la biodiversité ? Cet hiver, nous vous encourageons à rendre votre jardin encore plus accueillant pour les animaux.

La nature n’a pas la vie facile dans les jardins. De grandes pelouses monotones, des parterres de fleurs avec des espèces qui ne produisent que peu, voire pas, de nectar ou de pollen, d’innombrables espèces exotiques, des déserts de sable soigneusement ratissés sous des arbustes coupés court…. Essayez de trouver de la nourriture dans un tel biotope. Il est temps de changer !

Cet hiver, vous pouvez faire la différence pour les animaux de votre jardin. Grâce aux 6 conseils de l’expert en environnement Dirk Vercammen (rédacteur chez Jardins & Loisirs), votre jardin sera bientôt beaucoup plus respectueux des animaux.

 

Astuce 1 : Laissez la végétation riveraine en place

La végétation riveraine comme les salicaires communes, iris des marais et menthe appellent à la coupe après leur floraison. Or, de nombreux insectes s’y cachent, dans l’espoir d’échapper à l’emprise des oiseaux, des animaux ou de l’hiver. Et ces insectes sont parfois capables de résister aux rigueurs du froid.

Laissez cette végétation riveraine en place et ne la coupez qu’après le dégel. Cela fait peu soigné ? Vous vous trompez ! En effet, lorsque les araignées tendent de belles toiles entre les tiges séchées en automne et lorsque les gouttes de rosée scintillent au soleil du matin, vous ne regretterez certainement pas ce spectacle. Même les premières gelées ou neiges transforment un talus mort en un magnifique tableau.


Astuce 2 : Utilisez le bois d’élagage comme abri

On élague ? Essayez de créer un amas de bois dans un petit coin. Enfoncez quelques branches épaisses dans le sol et tressez les branches plus fines entre elles. Si vous souhaitez créer un véritable biotope dans lequel de nombreux animaux trouveront refuge, placez deux rangées l’une à côté de l’autre et remplissez-les de bois de taille. Il est toujours agréable de mettre un hôtel à hérissons au fond, par exemple.


Astuce 3 : Ne pas jeter les feuilles

Un seul message: laissez-les ! Dégagez votre chemin, votre allée et votre pelouse, mais partout ailleurs, laissez sur le sol les feuilles brunes d’automne tombées des arbres. Elles constituent la base d’une riche couche d’humus dans votre jardin. Des milliers d’animaux, des champignons et des millions de bactéries se chargent elles-mêmes de ce processus de transformation. C’est donc beaucoup moins coûteux que la moisissure de feuilles ou du compost. Et vos arbres en profiteront.

Une épaisse couche de feuilles permet également de maintenir le sol humide. Les feuilles empêchent une évaporation excessive et font office de véritable paillis préservant le sol du dessèchement. Et qu’y a-t-il de
plus beau qu’un tableau printanier composé d’aconit d’hiver, de perce-neige, d’hellébores et d’autres plantes qui émergent au-dessus d’un beau tapis de feuilles ?


Astuce 4 : Ne pas (encore) ranger le désordre

Le jardin comporte d’autres endroits où les insectes, les oiseaux ou les animaux cherchent refuge. Une collection de pots en terre cuite, un tas de vieilles briques (avec des trous d’aération) ou une accumulation de pierres bleues ou de margelles peuvent constituer un lieu d’hivernage sûr où les animaux peuvent se glisser en attendant des jours meilleurs. Peut-être vous pouvez attendre la fin du printemps avant de vous débarrasser de ce tas de briques au parc à conteneurs ?


Astuce 5 : Nettoyez des nichoirs

Les nids abandonnés contiennent souvent des poux, des tiques, des acariens et d’autres parasites. Videz les nichoirs en versant leur contenu dans le conteneur à déchets verts, désinfectez-les avec un peu de savon et… votre nichoir est prêt pour la prochaine saison de reproduction. Le nichoir peut aussi servir de maison d’hivernage à un troglodyte, un rouge-gorge engourdi ou un bécasseau. S’il fait trop froid dehors, beaucoup de nos amis à plumes aimeraient également avoir un « abri ».


Astuce 6 : Veillez à ne pas enfermer des animaux

Un autre abri hivernal est la cabane de jardin. Si vous la fermez pour l’hiver, faites attention ! Vous avez vu un oiseau y faire des allers et retours réguliers en été ? Peut-être y a-t-il fait son nid. Veillez à ne pas l’enfermer lorsque vous fermez l’abri de jardin. Chassez-le ou bien évacuez tous les appareils qui pourraient être endommagés par le gel. Cela vous permettra de laisser la porte entrouverte ou d’enlever une fenêtre.


Trouvez d’autres conseils dans Jardins & Loisirs

Dans chaque numéro de Jardins & Loisirs, vous trouverez de nombreux conseils et informations pour aider les animaux de votre jardin.

Commandez votre magazine dans la librairie de Jardins & Loisirs et faites-le livrer gratuitement à votre domicile.

Nouveau dans la boutique en ligne de Jardins et Loisirs : Jardins et Loisirs édition 6 2021, plein de trucs et d"astuces pour votre jardin en hiver !

» Recevrez 6 x Jardins & Loisirs pour seulement 30,00 €

Texte : Dirk Vercammen

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :