À faire au potager : semer du persil

Pour déjà bénéficier de persil frais au potager dès le mois de mai, il suffit de semer en ce moment, au chaud, cette belle source de vitamines. Luc Noël vous donne des astuces pour une récolte réussie.

Semer du persil ? Voici un petit truc !

Le semis du persil provoque souvent des déceptions. Les graines germent difficilement, car elles sont protégées par un épais tégument qui les empêche de s’humidifier rapidement. Un petit truc permet d’obtenir une levée rapide et homogène.

Voici comment cela fonctionne :

🌿 Versées dans un plateau, les graines sont frottées vigoureusement avec une feuille de papier de verre. Elles sont ensuite recouvertes d’eau tiède durant vingt-quatre heures. Grâce aux
griffes pratiquées dans le tégument, les graines se mettent à gonfler.

🌿 Semées dans la chaleur de nos intérieurs, elles ne tardent pas à germer sous une feuille de papier journal qui maintient l’humidité.

🌿 Les plantules doivent alors bénéficier de lumière pour ne pas filer. Quand elles sont hautes de deux centimètres, la terrine de semis doit être placée dans une pièce plus fraîche, mais toujours bien éclairée.

🌿 En avril, les plants de persil seront progressivement acclimatés aux températures extérieures. On sort la terrine durant une heure, puis chaque jour suivant durant un peu plus longtemps. Le persil pourra finalement être repiqué en pleine terre alors que les semis des légumes au potager débutent seulement.

Bonne chance !

Vous trouverez d’autres conseils dans chaque numéro de Jardins & Loisirs !

» Commandez le numéro de février-mars.

%d blogueurs aiment cette page :