À faire en novembre

Quand l’hiver s’installe, les oiseaux se rapprochent des maisons et beaucoup de personnes aiment leur offrir de la nourriture. Mais qu’est-ce que vous pouvez encore faire dans votre jardin?

NOVEMBRE

❯❯❯ Conservez des feuilles mortes ratissées au jardin sous une bâche. Elles resteront intactes et seront étendues à partir du printemps prochain sur le compost, en alternance avec les tontes de gazon. Les feuilles sèches, riches en carbone, permettent une meilleure décomposition des tontes à la forte concentration en eau et en azote.

❯❯❯ Faut-il acheter à souffleur à feuilles mortes ? Qu’il soit électrique ou actionné par un moteur à essence, cet engin est particulièrement bruyant. Il constitue une nuisance sonore qui risque bien d’incommoder le voisinage. De plus en plus de jardiniers sont attentifs à l’impact de leur travail sur la qualité de l’environnement.

❯❯❯ Les potirons vendus pour décorer la fête d’Halloween peuvent être consommés. Les producteurs sèment simplement des variétés formant des fruits ronds qui se prêtent bien à la confection de lanternes. Il existe d’ailleurs une variété américaine, ‘Jack O’ Lantern’, dont les fruits plus hauts que larges permettent la sculpture de luminaires très expressifs.

❯❯❯ Les érables japonais (Acer palmatum) ne sont pas tous des arbustes de petit calibre. Parmi les quatre cents variétés connues, beaucoup peuvent s’élever jusqu’à cinq mètres. Il faut donc bien s’informer avant d’acheter un érable japonais, car la taille devra être évitée. Ces arbres délicats sont sensibles aux blessures.

❯❯❯ Au potager, les choux de Bruxelles portent déjà de belles pommes et nous serions tentés d’en récolter en choisissant les plus grosses. Mais côté goût, nous risquons d’être déçus. Pour nous offrir toute leur saveur, les choux de Bruxelles ont besoin d’une gelée. Il faudra donc peut-être patienter jusqu’en janvier.