À visiter : Torgny, le village le plus méridional de Belgique

Ce week-end, le temps s’annonce enfin magnifique. Vous voulez faire un beau voyage ? Visitez ensuite Torgny, situé dans la région de la Gaume ou de la Lorraine belge. Ce n’est pas la porte à côté, mais par une journée estivale, vous aurez l’impression de vous trouver dans un véritable petit village de Provence.

La Gaume

La Gaume, la ‘terre des gourmets joviaux’, se situe un peu en-dehors des limites de la ville de Virton. En nous remémorant nos cours de géographie, nous savons que celle-ci se trouve à la confluence de la Vire et du Ton. Pourtant, ce n’est pas cette petite ville terne qui nous intéresse, mais bien le très prisé Sentier des Songes, qui constitue pratiquement la plus belle promenade que vous puissiez faire sous la brume de Virton.

La véritable Gaume débute une fois que vous avez passé l’usine papetière géante d’Harnoncourt. Les paysages vallonnés s’élargissent, dévoilant le caractère typique de cette région. Vertes prairies, ruisseaux bordés d’arbres tortueux parés d’énormes boules de gui, haies…

La richesse ornithologique de la Gaume est directement évidente, car il n’a pas fallu attendre bien longtemps avant de voir les premiers milans rouges et noirs faire leur apparition, le busard cendré louvoyer au-dessus des champs de blé et la cigogne noire pointer le bout de son bec. Après le coucher de soleil, vous pourrez encore profiter ici du chant du râle des genêts ou entendre l’appel d’une chouette effraie voire, en forêt, celui du corbeau (et oui!) ou du pic noir. Les petits vergers et bosquets que nous avons croisés ci et là en vélo regorgent également de chardonnerets, de bouvreuils et de gobemouches noirs.

Jardins & Loisirs : À faire ce week-end: Visitez le village Torgny
Façade fleurie à Torgny © Dirk Vercammen

Torgny sur la cuesta

Nous vous parlions de vélo car, pour pouvoir apprécier cette région à 100%, il sera préférable d’abandonner votre voiture. Mais tenez toutefois compte du fait que, sur votre route de Virton à Torgny, le village le plus méridional de Belgique, vous devrez franchir une cuesta. Il s’agit d’une chaîne de collines avec une pente abrupte d’un côté et une pente relativement plate de l’autre, courant d’est en ouest. Torgny, notre destination finale, est tout de même adossé à la cuesta bajocienne à pente très raide.

Vers le berceau de l’architecture de jardins

Pour découvrir les plus beaux jardins, il ne faut pas jeter un oeil à l’arrière des maisons ici, mais bien devant celles-ci ou à côté. On y trouve une flore murale comme vous en avez rarement
vue. De grands tapis de cymbalaires des murs pendent le long des murs patinés, entre lesquels des lézards tentent frénétiquement de tromper l’un ou l’autre insecte. Au pied du mur, des géraniums Herbe à Robert tendent vers les cymbalaires, créant ainsi un bouquet naturel, parachevé avec quelques raretés.

Les capillaires et doradilles des murailles donnent ici le ton. Mais là où c’est possible, de petites fraises sauvages ont aussi réussi à se ménager une petite place. Pas étonnant que les murs chauds fassent également office de grand hôtel pour abeilles solitaires et insectes. Ici, pas besoin de suspendre des nichoirs en bois, les logements ne manquent pas!

Coucher de soleil sur Torgny et quiétude totale

Ce qui n’est pas le cas pour l’Homo touristicus, car la dizaine de chambres dans ce village sont réservées à quelques ‘happy few’. La Grappe d’Or constitue l’hôtel le plus connu, car son restaurant est également étoilé au Michelin. À côté de cela, on trouve encore deux petits hôtels, dont L’Empreinte du Temps installé dans une ancienne école, ainsi que deux 2 B&B’s: Le Bouton d’or et Les P’tits Djones. Cela signifie que, dès le début de soirée lorsque les groupes de touristes rejoignent leurs hôtels dans les environs, ce village paisible se plonge dans une quiétude totale.

Torgny et ses vignobles

Le temps était venu de faire une petite dégustation dans un des petits magasins de produits du terroir ou d’un petit vin blanc du Clos de L’Epinette. Francis De Laet, un Flamand ‘expatrié’, exploite un vignoble à l’ombre du clocher depuis plusieurs décennies. Celui-ci est situé sur le versant sud de la cuesta et, dans le jardin, vous vous croiriez réellement dans La Douce France.

Jardins & Loisirs : À faire ce week-end: Visitez le village Torgny
Visite et dégustation de vin du Clos de l’Epinette © Dirk Vercammen

Véritable mircoclimat

Il fait chaud, c’est le moins que l’on puisse dire ici lorsque le soleil perce! Torgny bénéficie vraiment d’un microclimat. Grâce à l’orientation au sud de la cuesta associée au sol calcaire, il fait ici plus chaud que n’importe où en Belgique. On y rencontre dès lors naturellement quelques variétés de papillons très méridionales, mais aussi par exemple la mante religieuse et la cigale.

Par ailleurs, la frontière avec la France est toute proche. Descendez la cuesta en direction du sud jusqu’à la Chiers qui sillonne tranquillement la vallée. C’est ici que commence la France. Donnez-vous la peine de gravir la cuesta suivante, de traverser le village frontalier de Vélosnes et de vous arrêter à Bazeilles-sur-Othain où vous verrez voltiger des milliers de libellules et rencontrerez peut-être une loutre, si vous avez beaucoup de chance. Si vous visitez Torgny et que vous avez plusieurs jours devant vous, n’oubliez également pas de visiter un des nombreux forts souterrains de l’historique Ligne Maginot.

%d blogueurs aiment cette page :