Bien semer les pois de senteur

Grand classique du jardin champêtre de nos grands-mères, le pois de senteur a la particularité de développer une racine qui s’allonge en profondeur. Avec un semis dans un pot normal, cette racine est contrariée. Voilà pourquoi il faut semer les graines dans les tubes de carton qui étaient au centre des rouleaux de papier essuie-tout. Serrés les uns contre les autres dans une boîte, ils se transforment en hauts pots.

La levée des pois de senteur est lente. Pour réduire l’attente et la disparité dans l’émergence des plantules, on peut faire tremper les graines durant douze à vingt-quatre heures dans de l’eau tiède. Avec un couteau, on peut aussi découper un petit morceau du tégument de la graine, juste à l’opposé du germe. Les semences sont enterrées d’un centimètre. Les contenants sont ensuite placés à une température de 15 à 18 °C. La germination demande dix à vingt jours. Les pois de senteur seront repiqués en pleine terre au mois de mai. On buttera les tiges dès qu’elles mesureront 20 cm.