Bouturer un fuchsia

C’est au printemps, lorsqu’ils reprennent leur croissance, que nous pouvons bouturer les fuchsias. Le sommet d’une tige est prélevé. On enlève les feuilles à la base de cette bouture ainsi que les boutons floraux. Pour éviter que la bouture ne se dessèche par transpiration, la surface des deux à quatre feuilles laissées en place peut être réduite avec une paire de ciseaux. La bouture est piquée dans un substrat à la fois humide et aéré. Placée à la chaleur et à l’ombre, elle s’enracine rapidement. Trois semaines après le bouturage, le jeune fuchsia se met à pousser. La tige verticale est rabattue pour favoriser le développement de tiges latérales et ainsi obtenir un buisson dense. Le moment est alors venu de rempoter le jeune fuchsia dans un pot plus large. Le substrat doit être de qualité. Il faut un terreau de type « géranium » contenant de l’argile et de la tourbe pour une bonne rétention de l’eau. Six à huit semaines plus tard, le nouveau fuchsia sera déjà en fleurs.