Hydrangea Serrata, la petite sœur de l’hortensia ‘boule’

Dans l’ombre de l’immensément populaire hortensia ‘boule’ (Hydrangea macrophylla) vit une nuée d’autres hortensias, qui n’ont rien à envier à sa beauté. L’élégant Hydrangea serrata, ou hortensia japonais ombellifère, en est un excellent exemple. De plus, contrairement à l’hortensia ‘boule’ quasi stérile, cette variété est très fertile et les abeilles et autres insectes en raffolent.

Histoire fleurie

Le genre Hydrangea est apparu à peu près au moment de la disparition des dinosaures, il y a 70 millions d’années.  Pour l’Hydrangea serrata, 1856 est une année très importante. Cette année-là, le Japon met fin à une période d’isolation auto-imposée de plus de 200 ans. Le monde découvre alors une grande richesse d’hortensias dans les jardins et la nature du Japon. Aujourd’hui, nous avons accès à un grand assortiment, dans une grande diversité de formes, de parfums et de couleurs. Et de nouvelles variétés viennent régulièrement s’y ajouter. Les croisements de semences permettent de combiner les caractéristiques intéressantes de plusieurs plantes mères.

Esthétique poétique aux multiples facettes

L’Hydrangea serrata inclut une magnifique collection d’arbustes ornementaux vivaces à feuillage caduc, qui atteignent au maximum 1,5 m. Ils ont une préférence pour les endroits semi-ombragés. Placés en plein soleil, ils risquent de se retrouver en difficulté en été. Les fleurs en forme d’ombelle, plutôt petites, se déclinent dans différentes nuances de blanc, rouge, violet, rose, jaune et bleu.

Bien qu’on ne les trouve pas dans toutes les jardineries, il existe un large assortiment d’Hydrangea serrata. Ses fleurs sont d’une telle beauté qu’on a du mal à croire qu’il n’y en ait pas encore dans tous les jardins.

Les variétés plus anciennes ont souvent des noms japonais compliqués, faisant référence à leur lieu d’origine. Comme l’Hydrangea serrata ‘Muyame Yae Murasaki’, par exemple. L’élément ‘Yae’ fait référence à ses doubles fleurs stériles, un véritable régal pour les yeux (voir photo).
Les croisements plus récents proposent des nouveautés dont les noms sont plus facilement prononçables pour nous. Comme les variétés ‘Elise’ et ‘Jolien’ (voir photos). Elles ont aussi des doubles fleurs stériles, avec un cœur jaune à l’intérieur. On dirait presque qu’elles font un clin d’œil.

Conseils jardinage

💜 Quand vous achetez un arbuste, examinez le système racinaire. Pour que la plante soit belle, il faut des racines robustes et saines.

💜 Au moment de planter, veillez à creuser suffisamment: le trou doit avoir deux fois la largeur et la profondeur de la motte racinaire. Remplissez le trou d’une couche de paillis aérée et ajoutez de préférence un peu de bentonite, afin d’améliorer la rétention de l’eau.

💜 Arrosez abondamment les plantes par temps sec, surtout lors de l’année de plantation.

💜 Entourer les hortensias d’une couche de paillis ou de plantes couvre-sol permet aussi de réduire l’évaporation d’eau.

💜 Les gelées tardives d’avril peuvent endommager les fleurs naissantes. Si la plante se trouve dans un endroit protégé du vent, les dégâts resteront limités. Pour plus de
sûreté, vous pouvez couvrir la plante avec une toile de protection lorsque les nuits sont froides.

💜 La plante a besoin d’ombre en suffisance pour la protéger du soleil estival, qui l’épuise. L’idéal est un emplacement sous les arbres. Le jeu d’ombre et de lumière lui sera on ne peut plus profitable.

💜 Officiellement, ces hortensias ombellifères ne doivent plus être taillés après le 21 juin, le plus long jour de l’année. C’est aussi le cas des hortensias ‘boule’. C’est le moment où ils commencent à former leurs fleurs pour l’année suivante. Vous pouvez évidemment retirer les fleurs fanées. Vous pouvez tailler davantage les plantes plus anciennes, car elles ont suffisamment de boutons en-dessous pour former une belle et riche floraison.

💜 Utilisez un engrais organique à action lente.

Lisez l’article complet ? Commandez Jardins&Loisirs été 2020 au abonnez-vous pour plus de plaisir.

En visite !

Le jardin botanique ‘De Kleine Boerderij’ Merksplas possède une collection de plus de 400 hortensias, dont plusieurs sélections uniques qui lui sont propres. Le jardin de collection est ouvert aux visites le samedi et le dimanche de 10h à 17h et le mercredi de 13h à 17h.

www.plantentuinmerksplas.be


Texte et photographie : Wout Oprins

Wout Oprins a grandi parmi les plantes. Au cours des vingt dernières années, il a appris à perfectionner les techniques culturales et à sélectionner de nouvelles variétés. Il est aujourd’hui le conservateur et le secrétaire du Jardin botanique ‘De Kleine Boerderij’ Merksplas asbl.

%d blogueurs aiment cette page :