Joyeux caquetage | Des poules dans le jardin

La poule domestique est un hôte très apprécié dans nos jardins. Elle mange tous nos déchets de jardinage et nos restes de nourriture et nous donne à la place des oeufs tout frais. Comme n’importe quel animal (domestique), elle demande une certaine attention. À quoi réfléchir avant adopter des poules?

Une famille de poules

Les poules sont des animaux sociables qui n’aiment pas vivre seuls. Un groupe de trois poules est idéal pour une famille moyenne. Les poules vont se reconnaître et adopter un comportement de groupe. Elles établissent une hiérarchie ou un ordre de picage auquel chacune se conforme. La poule avec le rang le plus élevé domine les autres. La deuxième peut piquer toutes les autres sauf la dominante, et ainsi de suite.

Comment ajouter une nouvelle poule au groupe? Placez-la dans le poulailler la nuit afin de limiter les agressions. Vous avez tous de même des blessés? Placez les poules blessées dans un enclos fermé pour qu’elles se rétablissent mais maintenez le contact avec le reste du groupe. Faites par exemple un petit enclos au milieu du grand enclos.

Habitat

L’espace dont vous avez besoin dépend évidemment du nombre de poules que vous avez. Pour trois poules de taille moyenne, on conseille un poulailler de minimum 0,75 m² et d’environ 90 cm de haut. L’entrée doit au moins faire 25 cm de large et 30 cm de haut. Fixez un perchoir d’un diamètre de 3 à 4 centimètre et d’au moins un mètre, à environ 50 cm du sol.

L’enclos extérieur doit être beaucoup plus spacieux. Comptez 5 m² par poule, pour leur assurer l’espace et le confort dont elles ont besoin. La hauteur de la clôture dépend de la race de poule que vous avez choisie. Les poules lourdes et paisibles ne s’échapperont pas d’un enclos de 1,5 m de haut. Les races plus actives ont besoin d’un enclos d’au moins 2 mètres de haut. Gardez en tête que les poules creusent, enfoncez donc un peu le grillage dans le sol.

Des renards dans les parages? Prenez vos précautions. Pliez le dessus du grillage vers l’extérieur selon un angle de 30° et placez un revêtement dur sur le sol à l’extérieur de l’enclos pour que le renard ne puisse pas se frayer un chemin en creusant. Une bande de carreaux de 40 cm devrait suffire.

Soins quotidiens

🐤 Veillez toujours à ce qu’elles aient de l’eau potable fraîche. En hiver, attention au gel. Vous pouvez changer l’eau toutes les quelques heures ou opter pour un abreuvoir chauffant.
🐤 Ramassez les oeufs.
🐤 Retirez les restes alimentaires périssables.
🐤 Vérifiez la bonne santé de la poule.
🐤 Nettoyez le poulailler chaque semaine et changez la couche au sol.
🐤 Lavez l’abreuvoir, remplissez-le d’eau propre et ajoutez du gravier pour l’estomac et du grit.
🐤 Vérifiez la longueur des griffes et l’absence de parasites.

En ce qui concerne la nourriture : De nombreuses familles prennent des poules pour se débarrasser à moindre coût de leurs restes alimentaires, mauvaises herbes et déchets de tonte. Les poules sont en effet omnivores. Mais pensez que les poules ont aussi besoin d’un mélange de grains et de granulés de ponte (environ 65 g par poule et par jour) pour leur alimentation de base. Pour le reste, vous pouvez les nourrir avec les résidus de la cuisine et du jardin.

Un œuf tous les jours ?

La plupart des gens prennent des poules pour les oeufs. Mais si vous voulez en récolter tous les jours, il vous faudra chouchouter vos poules. La ponte dépend du nombre d’heures de clarté, de la température, de la mue, de la disponibilité de l’eau et de la nourriture mais aussi du stress. De plus, les poules pondent moins à mesure qu’elles vieillissent.

BON À SAVOIR : Saviez-vous que les poules arrêtent de pondre lorsqu’elles ont soif? Veillez donc à ce qu’elles aient toujours de l’eau fraîche à disposition. Elles boivent environ 250 ml par jour.

Acheter ou adopter ?

Avant de prendre votre décision,réfléchissez bien. Bien que les poules soient des animaux intéressants et faciles à élever, elles demandent tout de même de l’attention. Une poule peut facilement vivre 10 ans. Êtes-vous certain(e) d’avoir envie de vous en occuper aussi longtemps? Avez vous suffisamment de place et de temps pour des poules? Avez-vous une solution quand vous partez en vacances? Quelqu’un qui puisse s’en occuper? Et avant tout, est-il autorisé d’avoir des poules dans le quartier où vous vivez? Renseignez-vous auprès des services communaux de votre lieu de résidence.

Le meilleur moment pour acheter des poules pondeuses, c’est le printemps, quand elles ont environ 18 semaines. Les premiers oeufs ne se feront pas attendre longtemps. Une poule coûte entre 5 et 50 € par individu, en fonction de la race. Comptez environ 1,50 € par mois et par poule pour la nourriture et la paille. Plus les frais pour leur habitat, bien sûr.

Dans le cadre de la campagne ‘Don’t shop, adopt’, nous tenons à attirer votre attention sur l’adoption. Les refuges regorgent de poules à la recherche d’un nouveau foyer. Vous pouvez aussi offrir une nouvelle vie à une poule de batterie. Dans l’industrie, les poules sont remplacées tous les dix-huit mois par des poules plus jeunes. Il existe des organisations qui récupèrent ces poules – autrement destinées à l’industrie alimentaire – et les proposent à l’adoption

Texte : Leen Proost

 

%d blogueurs aiment cette page :