Les orchidées du Jardin botanique Meise

Le Phalaenopsis, le Vanda et, si vous cherchez bien, le Masdevallia : voilà les seules orchidées que vous trouverez généralement dans le commerce. Alors que la famille des orchidées est l’une des plus fournies en nombre d’espèces au royaume des plantes ! Toutes les orchidées ne sont pas adaptées pour décorer les rebords de fenêtre mais dans les serres du Jardin botanique Meise, les conditions sont optimales pour qu’elles s’épanouissent et offrent de superbes floraisons. C’est aussi grâce aux soins prodigués par Marc Peeters, l’un des jardiniers qui veille à leur épanouissement au Jardin botanique Meise !  

« Mon amour pour les orchidées n’a cessé de croître au fil des ans», sourit Marc Peeters. «Avant, je trouvais que les orchidées étaient jolies… mais ce n’était pas vraiment mon truc. Jusqu’à ce que j’aille travailler dans les serres du Palais des Plantes et que j’y attrape le virus », explique-t-il. « À présent, je les trouve incroyablement fascinantes. Elles sont si évoluées qu’elles peuvent pousser dans les endroits les plus improbables : dans les forêts, le long d’accotements routiers, mais aussi à la cime des arbres et même dans des zones très sèches ».

Une plante sur dix
Une espèce d’orchidée n’est pas l’autre. « La famille des orchidées est l’une des plus grandes familles de plantes», poursuit Marc. « Elle représente un dixième du règne végétal. Cela signifie qu’une plante sur dix dans le monde est une orchidée. Au total, il y a environ 25.000 espèces différentes et de temps en temps on en découvre encore de nouvelles»

Lire la suite de l’article dans le numéro de novembre.

%d blogueurs aiment cette page :