Maternité de fraisiers

Au potager, les fraisiers émettent actuellement leurs stolons. De longues tiges s’échappent de la plante, portant à leur extrémité un bourgeon. La tactique : s’éloigner de la plante-mère et s’enraciner pour former un nouveau fraisier. Comme une plantation de fraisiers doit être renouvelée, idéalement tous les deux ans pour éviter l’apparition de maladies, ces stolons ne doivent pas être tous supprimés. Grâce à un petit cavalier en fil de fer, l’extrémité des plus vigoureux est maintenue dans le terreau d’un pot. Rapidement, le jeune fraisier s’enracine et il pourra déjà être séparé de sa plante-mère en septembre pour constituer avec ses comparses une nouvelle fraiseraie.