Partir en vacances l’esprit tranquille

Il fait sec, beaucoup trop sec. Cette litanie, on l’entend pratiquement chaque été dans la bouche des agriculteurs et des jardiniers, qui attendent la pluie avec impatience. Ceci dit, sous notre climat, on ne sait jamais: il se peut fort bien que l’averse qui vient de tomber soit annonciatrice de pluies continues pendant dix jours. On pleurera alors pour avoir un peu de soleil. Voici quelques mesures à prendre pour que vous puissiez partir en vacances l’esprit tranquille.

Tips van gust_juli141Prendre ses précautions en prévision d’une éventuelle sécheresse prolongée, cela doit se faire dès l’entame de la saison des semis et des plantations. Sans doute est-il trop tard pour cette année, mais les conseils qui suivent pourront vous être utiles dès l’an prochain. Voici comment nous procédons au potager du château de Hex: lorsque nous semons, nous déversons de l’eau dans les sillons qui recevront les graines et qui seront ensuite recouvertes de terre. Nous n’arrosons pas une fois le semis effectué. L’avantage de cette manière de procéder est que l’eau qui se trouve dans le sol fait germer les graines par condensation. Les racines de la jeune plantule descendent dans le sol en accompagnant l’eau qui percole progressivement. Nous procédons de manière identique pour les plantations en arrosant dans le trou de plantation. Après avoir attendu quelque peu, nous enfouissons le plant dans la boue avant de refermer le trou. Si la plante a eu la possibilité de développer ses racines en profondeur à la recherche de l’eau, elle sera beaucoup plus robuste par temps de sécheresse persistante.

Ce qu’il faut absolument éviter de faire, c’est arroser constamment la jeune plantule en surface: dans ce cas, la plante développera un système racinaire trop superficiel qui n’atteindra jamais les couches profondes. La suite se laisse aisément deviner: dès qu’il cesse de pleuvoir ou qu’on n’arrose plus pendant plusieurs jours, les jeunes plantes seront assoiffées et les feuilles commenceront à se flétrir sous l’effet de la sécheresse.

Le paillage contre l’évaporation
De l’eau s’échappe en permanence du sol par évapotranspiration par les failles minuscules et les pores de la terre. Le jardinier dispose de deux armes qui lui permettent de lutter contre l’évaporation de l’eau du sol. La première consiste à travailler en permanence la couche supérieure du sol à la binette ou avec un autre outil, ce qui permet d’éviter la formation de craquelures dans le sol. La seconde est nettement moins fastidieuse et se révèle idéale pour que le jardinier puisse partir en vacances en toute sérénité. Il s’agit de recouvrir la terre d’un paillage: de la paillTips van gust_juli143e, du foin, des copeaux de bois, du produit de tonte ou même des morceaux de carton brun. Un avantage supplémentaire du paillage est d’empêcher la germination d’adventices dans les couches. Un potager soigneusement paillé peut être laissé à lui-même pendant une quinzaine de jours.

Que faire des plantes en conteneur?
Les choses se compliquent naturellement pour les plantes en pot ou en conteneur qui n’ont pas pu être plantées à temps. Pour ces plantes, on peut compter sur un voisin ou une voisine qui viendra les contrôler régulièrement pour éviter les déboires. Au château de Hex, nous avons l’habitude d’enfouir les plantes en pot qui sont en attente dans une tranchée remplie de terre sablonneuse. La fraîcheur de la tranchée a pour effet de ralentir les effets du dessèchement. On veillera à enfouir le pot jusqu’au bord supérieur. Ensuite, il faut arroser abondamment et recouvrir le dessus du pot avec des feuilles mortes ou un autre matériau de paillage.

Goutte-à-goutte automatique
Que faire avec les plantes en serre lorsqu’on part en vacances? Il existe plusieurs techniques permettant de pourvoir la végétation en eau. Le commerce spécialisé propose des matelas ou tapis d’eau qui constituent une réserve non négligeable. Ceux d’entre vous qui ont l’âme d’un bricoleur peuvent se retrousser les manches en se servant d’un seau d’eau et d’une boule de corde. Groupez les plantes autour du seau rempli d’eau. Coupez des tresses de corde. Enfoncez une extrémité de la tresse dans le pot et glissez l’autre extrémité dans le fond du seau. Grâce à la force de cohésion, l’eau s’écoulera d’elle-même dans la tresse jusque dans les pots.Tips van gust_juli144

Enfin, n’oubliez pas la récolte si vous partez pendant quinze jours. Cueillez les petits pois arrivés à maturité, les tomates et courgettes mûres. Si vous ne les cueillez pas maintenant, ces légumes seront irrémédiablement perdus à votre retour. Distribuez votre récolte ou transformez-la en vue de la conservation. Une autre solution est de proposez à des voisins de venir se servir pendant votre absence. Ils ne demanderont pas mieux.