Préparer le sol du potager à la saison hivernale

La fin de l’année approche à grand pas et le potager semble épuisé. Savez-vous quels matériaux vous pouvez utiliser pour protéger le sol (et les micro-organismes du sol) contre le froid extrême ? Nous aimerions vous donner quelques exemples.

Acette saison, le potager produit encore certains légumes: le chou rouge, le chou blanc, le chou de Bruxelles, le chou frisé notamment poussent encore tard en saison. Hormis
les choux, le poireau, le panais et le topinambour, le potager est désormais dépeuplé.

Ce qui est alors important, c’est de bien préparer le sol à la saison hivernale et, à plus longue échéance, au printemps prochain. Il est conseillé de couvrir le sol pour le protéger contre les froids extrêmes. Il existe différents matériaux qui peuvent servir à protéger la couche supérieure de la terre, chacun ayant ses avantages et ses inconvénients.

Exemples :

❄️ Une couche de gazon coupé d’une épaisseur de 5 centimètres constitue une bonne protection isolante, mais elle est difficile à enfouir à la sortie de l’hiver. La même remarque vaut
pour le foin et les copeaux de bois.

❄️ Bien sûr, vous pouvez aussi utiliser du compost. Après l’hiver, on pourra enfouir ce compost à l’aide d’une fourche ou d’une grelinette.

❄️ Le fumier peut s’utiliser de la même manière, mais il est plus difficile de le travailler ensuite à cause de la rigidité des brins de paille. Pour tirer le meilleur parti du fumier, on laisse reposer le fumier frais pendant un ou deux ans pour que les brins de paille puissent se décomposer et donner une structure beaucoup plus fine, comparable à celle du compost. Le fumier bien décomposé est particulièrement fertile et constitue le nutriment par excellence pour tout ce qui vit dans le sol.

❄️ Les feuilles conviennent également comme couvre-sol. Privilégiez les petites feuilles, celles du hêtre, du bouleau, du frêne.

Une fois que la terre est bien recouverte, on peut dormir sur ses deux oreilles pendant quelques mois, en laissant faire la nature.

Vous voulez en savoir plus ? Vous pouvez lire l’article complet dans ce Jardins & Loisirs.

%d blogueurs aiment cette page :