Quelques conseils pour réparer votre gazon

Les températures tournent autour des 30 degrés depuis plusieurs semaines déjà. Cette météo estivale très agréable ne fait toutefois pas le bonheur des pelouses. Alors que l’herbe était encore bien verte au début du mois de juin, elle a aujourd’hui jauni, voire bruni. La sécheresse a fait son œuvre. Dans de nombreuses régions du pays, l’arrosage est également interdit, ce qui n’améliore guère la situation. Vous vous demandez sans doute quand cela va s’arrêter et si l’herbe redeviendra un jour verte ? Pas d’inquiétude : nous vous donnons quelques conseils qui vous permettront de profiter à nouveau pleinement de votre pelouse après l’été.

 

  1. Enfin la pluie…
    A partir de jeudi, on attend à nouveau des chutes de pluie durant quelques jours. Laissez faire la nature : votre pelouse va apprécier et absorber cette pluie bienvenue.

 

  1. Scarifier la pelouse et ratisser l’herbe brûlée
    Après ces pluies, laissez sécher votre gazon et travaillez-le. Commencez par éliminer les herbes mortes afin d’aérer la couche supérieure de terre et de resemer plus facilement. Occupez-vous bien de toutes les zones brûlées pour permettre au gazon de se rétablir pleinement. Pour un résultat optimal, utilisez un scarificateur ou un râteau.

 

  1. Regarnissage des zones dénudées
    L’action de resemer les zones dénudées d’une pelouse s’appelle le regarnissage. Lorsque vous réparez votre gazon, il faut s’assurer de la germination rapide de la graine. Répandez bien les graines sur la surface dénudée et enfoncez-les légèrement, sans les recouvrir de terre.
    Semez lors d’une journée peu venteuse : les petites graines risqueraient sinon de s’envoler. Il est aussi conseillé de semer avant une bonne averse. La graine de gazon a en effet besoin de rester humide jusqu’à la germination.

 

  1. Stimuler la croissance avec de l’engrais
    Pour stimuler la croissance de la graine, vous pouvez également épandre de l’engrais sur votre pelouse. Si vous le faites à la main, veillez à distribuer l’engrais le plus régulièrement possible sur la surface totale. N’utilisez pas une quantité excessive de fertilisant. Si l’épandage n’est pas assez régulier, des différences de couleur pourraient survenir.
    L’engrais sera épandu de préférence en début de soirée, sur un gazon sec. Planifiez l’épandage avant une bonne averse afin que les granulés tombent bien entre les brins d’herbe, plutôt que de se coller à ceux-ci. Il existe de nombreux types d’engrais. Dans les cas de sécheresse, choisissez un engrais avec une haute teneur en potassium.

 

  1. Tonte régulière
    Veillez au bon entretien de votre pelouse, dès que celle-ci est réparée. Tondez régulièrement le gazon, scarifiez, semez et fertilisez. Vous pourrez ainsi continuer à profiter d’un beau gazon bien vert.

Source: Robomow